FAQ MS-AccessConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 140, nombre de questions : 926, dernière mise à jour : 30 mars 2017 

 
OuvrirSommaireSpécificités d'Access 2007Pièces jointes

Pour n'autoriser, par exemple, que les pièces jointes avec une extension *.txt, l'idéal serait de définir la propriété Valide Si du champ en mode création. Malheureusement cette propriété n'est pas disponible. Solution : créer le champ avec VBA (c'est le seul moyen d'accéder à cette propriété).

 
Sélectionnez

Dim oDb As DAO.Database
Dim oTbl As DAO.TableDef
Dim oFld As DAO.Field2
Set oDb = CurrentDb
Set oTbl = oDb.TableDefs("Clients")
With oTbl
    ' Crée le champ
    Set oFld = .CreateField("PhotoClient", dbAttachment)
    ' Définit la propriété Valide Si
    oFld.ValidationRule = "*.txt"
    .Fields.Append oFld
   
End With 

Un seul bémol toutefois : si l'utilisateur tente d'insérer un autre type de pièce jointe, l'application lèvera l'erreur -3703 dont le message est peu explicite.

Créé le 27 juin 2006  par Tofalu

Lien : [Access 2007] Comment créer un champ de type Pièce jointe en VBA ?

www.developpez.com vous propose :

À la découverte d'Access 2007 : les pièces jointes et les objets FileDialog par l'exemple par Christophe Warin.

Dans la continuité de l'article sur les champs multivalués, je vous propose d'étudier deux autres nouveautés d'Access 2007 : Les pièces jointes et les FileDialog .

[Access 2007 - Nouveautés] Les pièces jointes.

Un débat sur cette nouveauté. Venez vous y exprimer, donner votre avis et partager vos conseils.

Créé le 27 juin 2006  par Tofalu
  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2013 Developpez Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.