Developpez.com - Access
X

Choisissez d'abord la catégorieensuite la rubrique :




Le 10 novembre 2009


Fabrice Constans
Si Microsoft avait mis le paquet sur l’interface lors de la sortie d’Office 2007, l’équipe de Seattle ne s’est pas reposée sur ses lauriers pour sortir cette nouvelle version 2010. En effet de nombreuses évolutions ont vu le jour notamment pour Microsoft ACCESS, son produit de gestion de base de données.
Les essais de cette nouvelle version confirment la volonté de Microsoft de ne pas lâcher de terrain sur le secteur de la base de données grand public. Sa prise en main est rapide grâce à la réorganisation de certains menus et les nouvelles fonctionnalités sont conséquentes. Microsoft ne tient pas à abandonner le moteur de base de données qui a fait le succès d’ACCESS et le prouve en adjoignant un puissant système de triggers. Les néophytes ne sont pas en reste puisque l’éditeur de macros a été remanié rendant encore plus accessibles les nombreuses fonctions d’ACCESS.
Le nouveau look ne s’arrête pas à l’interface de développement : les boutons de commandes des formulaires sont dotés de nouveaux effets et de superbes possibilités graphiques. De quoi mettre un terme à l’austérité légendaire des applications.
Outre la disparition de la sécurité utilisateur depuis la version 2007 on peut regretter l’absence d’évolutions de l’éditeur VBA ; on aurait aimé pouvoir modifier le code des bibliothèques personnelles sans devoir tout fermer.
Bref les avantages sont un sérieux motif pour évoluer vers cette superbe version surtout que comme son prédécesseur il utilise le format accdb, ce qui garantit une migration sans surprise de vos applications.
Fabrice C.
Morgan Billy
J'ai eu l'occasion de tester le Technical Preview de la version 2010 de la suite Office. Cet opus a reçu des nouveautés qui permettent d'offrir un bond en avant à Access. Mes préférences parmi les nouvelles fonctionnalités sont :
  • L'éditeur de macros qui a été complètement repensé. Il se veut plus accessible aux débutants et donne accès à de nouvelles fonctions. Pour les plus expérimentés, il évitera quelques lignes de code. La présentation se veut plus orientée développeur dans sa disposition mais très conviviale dans l'ergonomie (mon article).
  • Le générateur d'expression qui a été complètement revu au niveau du design (enfin) et affiche les formules comme Excel afin de se repérer avec les séparateurs.
  • La mise en forme conditionnelle qui a reçu de nouvelles conditions (critères) ainsi qu'une interface épurée. Ma préférence va à l'intégration de barres de progression dans l'affichage (très ressemblant à Excel).
  • Une partie design sur les contrôles enfin améliorée, avec le changement de couleur sur le survol d'un bouton.
Je pense que cette nouvelle version se veut accessible aux débutants mais amène des fonctionnalités, pour les plus expérimentés, non négligeables. Lorsque je compare les nouveautés qu'avait subi Access 2007 et maintenant 2010, j'ai vraiment l'impression que celles-ci constituent de belles avancées.
Il y a quelques mois, des bruits couraient sur l'abandon d'Access par Microsoft. Avec mes tests de la version 2010, je peux vous affirmer que ce n'est pas pour demain, je dirais même qu'Access se rapproche des autres SGDB.
Access n'a pas sonné ses dernières heures.
Morgan B.
Christophe Warin
L'ouverture du programme bêta au grand public dans les semaines à venir marque avant tout la fin de la Technical Preview. L'heure sera alors essentiellement à la vérification de la localisation, les fonctionnalités quant à elles ne devraient pas subir de grands bouleversements. Comme cela a été fait pour Access 2007, il est temps de réaliser un premier bilan des nouveautés et surtout de déterminer si, oui ou non, cette nouvelle mouture se veut indispensable.
Si, de prime abord, j'avais été littéralement conquis par Access 2007, je me suis finalement un peu ravisé, constatant que la plupart des nouveautés n'étaient pas vraiment orientées vers le développement professionnel : les développeurs envisageant la montée en puissance de leur application ont en effet tendance à fuir des fonctions aussi spécifiques que les champs à valeurs multiples ou les champs pièces-jointes. Il ne restait guère plus que le ruban comme lot de consolation bien que celui-ci ne soit pas paramétrable dans l'environnement de développement.
De ce fait, c'est avec un peu de retenue que j'ai entamé la Technical Preview 2010...
Et j'ai été agréablement surpris.
D'une part, au niveau de l'interface, l'ergonomie du ruban reste de mise et est renforcée par l'amélioration des nombreux assistants et plus particulièrement l'éditeur de macros. Celui-ci se voit complètement métamorphosé améliorant la clarté des actions en comparaison à l'obsolète tableau illisible. C'est aussi le cas de la mise en forme conditionnelle (dont le nombre d'expressions a augmenté), du générateur d'expressions...
D'autre part, sur le plan technique, il faut noter une réelle volonté de rapprocher Access des plus grands SGBD tels que SQL Server. Tout d'abord, les champs calculés viennent apporter une simplification de la présentation des données permettant d'afficher des calculs simples sans avoir recours systématiquement à des requêtes. Ensuite, les événements de tables combinés aux datamacros qui, bien que l'on puisse regretter qu'ils ne soient pas développés en SQL mais à base de langage macro, se révèlent particulièrement efficaces. Ils permettent de confier au moteur de base de données des règles de gestion fondamentales qui, par le passé, étaient traitées en VBA avec un risque d'incohérence en cas d'attaque depuis un programme tiers. Enfin, la table USysApplicationLog, véritable journal répertoriant les erreurs des macros de données à l'instar des observateurs d'événements des plus gros systèmes.
Pour conclure, en quelques mots, Access 2010 semble marquer un véritable tournant dans le développement d'applications Access professionnelles garantissant encore un peu plus l'intégrité et la cohérence des données sans pour autant négliger l'aspect graphique des productions (look des nouveaux contrôles) ni le confort du développeur. En bref, un produit à ne pas manquer pour tous ceux qui désirent des applications plus belles, plus puissantes et plus stables.
Christophe W.
Responsables bénévoles de la rubrique Access : Pierre Fauconnier - Arkham46 -